dimanche 30 mars 2008

ART COMMUNAUTAIRE : SLEEVEFACE

You take a sleeve, you take a face, you do a sleeveface ! L’ère est au visuel et à la créativité graphique. Il faut aller vite, regarder court et percutant. Les graphistes sont les nouveaux artistes de la consommation grand public, à notre grand plaisir parfois, à défaut de contrôler le flux de leurs œuvres publicitaires. Ceux qui ont imaginé le concept Sleeveface n’en sont pas, mais ils en utilisent la mécanique avec brio. Ce sont des anglais passionnés de musique - accessoirement DJ à Cardiff - qui autour d’une dizaine de pintes ont eu cette idée. Ils n’ont pas grand-chose à dire, mais leur idée a le mérite de fédérer sans trop parler : cacher son visage derrière une pochette vinyl bien pensée. Accessoirisez le tout, suppliez votre frère de vous prendre en photo, touillez bien et postez ici, ou . Ca remet le carton au goût du jour, ça stimule la créativité du tout-venant et ça, ça ne peut que rendre notre monde meilleur. so cool in'it ?...

4 commentaires:

aurore a dit…

j'avais vu une expo au Palais de Tokyo avec des pochettes de disques emblématiques (Abbey Road…) retouchées : l'artiste avait supprimé le ou les chanteur(s) alors décédé(s). c'était bien étrange (on ne vit pas vieux chez les chanteurs !). par contre c dommage, impossible d'en trouver la trace sur le web...
sinon, bravo pour ton web sophie !!!

sodilettante a dit…

salut aurore. sympa ton commentaire ! en effet c'était Hatim El Hihi l'artiste (qui est en fait un graphiste). Avec un e ses potes chez BlackBlock. à très vite comme ils se disent tous...

SR a dit…

J'avais vu le même concept avec des couvertures de magasines il y a quelques mois : http://blog.lecollagiste.com/article-7001687.html

En tout cas, j'adore !

La dilettante a dit…

résultat tout aussi bluffant ! merci pour ton lien...