mercredi 12 mars 2008

IDIOMATIQUE : PEDE COMME UN PHOQUE ?

Old school, un chouille vulgaire mais sympa en définitive. Comme les rayures du zèbre, cette question m’a toujours taraudée. Pourquoi dit-on « pédé comme un phoque » ? Premièrement – et cela va rassurer BB sur la survie de l’espèce : les phocidés n’ont rien à voir avec l’homosexualité des hommes. Ouf! L’expression s’écrit en réalité « Pédé comme un foc » si je peux me permettre une deuxième fois, et fait référence à la voile. Un foc désigne donc une voile, qui se prend tout le vent par l’arrière pour faire avancer l’embarcation. Pas fine mais marrante avouez...!?

2 commentaires:

Bridget a dit…

contenu trouvé sur tatoufaux.com
chère dilettante
il se peut que vous vous soyez mis les pieds dans le foc,
just have a look

Pédé comme un phoque
Le contenu de cet article est PROUVÉ

Les phoques ne sont pas homosexuels

Beaucoup de personnes pensent que la véritable expression est "pédé comme un foc". Eh bien, non ! L’expression véritable s’écrit "pédé comme un phoque". L’écrire autrement est une faute (Dictionnaire des expressions et locutions", d’Alain REY et Sophie CHANTREAU).

Il parait que le phoque est particulièrement homosexuel, en tout cas bien plus que le reste du règne animal, et que ses mœurs seraient à l’origine de la non moins célèbre expression "pédé comme un phoque". Pourtant, l’animal ne présente pas plus de comportement homosexuel que nombre d’autres espèces, comme les bonobos aux mœurs sexuelles tout à fait libérées, ou bien encore certains lézards du désert chez lesquels il n’y a que des femelles et où la parthénogenèse assure la descendance, et qui ovulent grâce à un accouplement entre femmes ! Les mâles des seiches ne sont pas en reste en pratiquant des jeux sexuels entre eux que seul le ténia, en s’accouplant avec lui-même, pourrait comprendre, et qui n’a jamais vu deux vaches se monter l’une sur l’autre dans un pré ?

Ainsi, pourquoi ne pas dire aussi "pédé comme un lézard" ou "lesbienne comme une vache" ? Le comportement homosexuel étant un phénomène tout à fait banal dans le règne animal et pas plus fréquent chez le phoque qu’ailleurs. D’aucuns suggèrent qu’à la place de phoque il faut entendre foc, qui est la voile avant d’un navire qui prend toujours le vent par-derrière. D’autres sous-entendent que l’expression signifierait en fait "profondément pédé" en faisant une analogie avec le souffle sans fin et bruyant du phoque lorsqu’il sort de l’eau. Une chose est sûre l’expression est bien pédé comme un phoque d’après le "Dictionnaire des expressions et locutions", d’Alain REY et Sophie CHANTREAU.

Rien n’est tranché. Ce qui est sûr par contre, c’est que tout comme être gaucher, l’homosexualité n’est pas un choix, ni une maladie, et que seuls quelques arriérés croient encore que cela se guérit…



Dernière modification : mercredi 21 novembre 2007

Anonyme a dit…

Its like you read my mind! You appear to know a lot
about this, like you wrote the book in it or something.
I think that you could do with a few pics to drive the message
home a little bit, but other than that, this is excellent blog.
A great read. I'll certainly be back.
Feel free to visit my homepage - know memes