lundi 25 février 2008

WHAT IF NEW-YORK CITY...

Un concours a été organisé à l’initiative du New York City Office of Emergency Management. Le thème est digne des plus mauvais scénarios hollywoodiens : imaginer des solutions pour reloger, en cas d'inondation, la population de la ville la plus densément peuplée des Etats-Unis. Jugés sur des critères très sérieux – multiplicité des logements, mises en places rapide, respect de conditions énergétiques, etc - les propositions se sont montrées audacieuses et créatives. Selon les architectes new-yorkais du Studio Lindfors, la solution viendrait d’en haut. Joliment nommé Cloud City, ce projet met en scène des ballons d'hélium équipés de panneaux solaires, pouvant être branchés aux réseaux existants. Amarrés aux toits des immeubles, les baudruches seraient déployables en 1h par une équipe de 4 ouvriers, et intégreraient des studios de plus de 30 m² (source : Le Monde du 24/02). Une réelle preuve de créativité mais revenons sur terre… ce n’est pas ça qui va nous sauver la vie. C’est aussi l’avis (la vie) des jurés, qui ont retenus des projets plus vraisemblables, comme des conteneurs empilables ou des habitacles en forme de nids d’abeilles. J’aurais voulu vous en dire plus, mais le site américain n’était pas disponible au moment où j’écris ce billet. Si ça vous intéresse, especially for you, ICI.

1 commentaire:

aurore a dit…

ça donnerait presque envie de couper la corde pour voir ce qui se passerai...