jeudi 17 juillet 2008

LES FEMMES PASSENT (TROP) DU TEMPS SUR INTERNET


La femme du 21e siècle n’est pas une femme qui marche, n’est pas une femme qui roule, n’est pas une femme qui rampe, c’est une femme qui surfe. Et pas qu’à Biarritz. Microsoft Advertising a fait une étude comportementale sur la gente féminine et le net, grâce à un (minuscule) échantillon de 60 sujets âgés de 18 à 49 ans. A l’aide de… attention les yeux… 3 caméras et quelques copies d’écrans, cette étude a démontré que 74% d’entre elles surferaient sur le web et y trouveraient du plaisir « dès la connexion » (cf lesechos.fr)… mmh. la naissance d’un 3e point G ? Ce serait l’aspect multitâche et multifonction de la toile qui nous séduirait, en phase bien sur avec le comportement féminin tel qu’il est stigmatisé dans cette société. Mais cette étude aux formidables moyens n’est pas totalement dénuée d’intérêt. Dans le détail elle révèle que le comportement des femmes face au web évolue tout au long de la journée. La matinée serait dédiée à l’information, aux messages, aux ventes privées. L’heure du déjeuner à la sphère jeux, voyage et loisirs. Et le soir aux sujets plus intimes : shopping, beauté, réseau. Tout le contraire de moi. Car je suis unique, spéciale, différente. Même si je l’avoue c’est exactement mon planning web quotidien : lemonde.fr et libé en ligne le matin, Promovacances à midi, monshowroom et facebook le soir. Et dire qu’il n’a fallu que 3 caméras et 60 autres femmes pour me percer à jour… je me déçois tellement aujourd’hui… vivement demain.

5 commentaires:

Bridget a dit…

Le Monde et Libé au petit déj, kss kss, so cérébrale miss dielettante! wow !

Anonyme a dit…

So prévisible ... !

britbrit a dit…

Le pire c'est quand la femme tient un blog en dilettante... ou pas.

So dilettante a dit…

@bridget : à peu près... parfois j'ajoute le monde2 et le canard, mais ça c'est pendant les vacances

@anonyme : quel dommage de ne pas t'inventer un joli pseudo

@britbrit : elles ???! ce sont les plus à plaindre...

So dilettante a dit…

so prévisible. tiens ça me donne une idée. mais pourquoi j'y ai pas pensé avant. quelle bécasse...